Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 14:45

Bonjour,

 

Aujourd'hui, on mange. Et on mange encore.

Dans le dernier article, on commençait par découvrir le dessert, de sympathiques petites fraises.

 

 

Mais, en France, il n'est pas de repas .... sans vin et sans pain ! Les (re)voici donc :

 

Miniatures_11_pain_vin.JPG

 

Le pain a été cuit, puis peint à l'acrylique. Le vin est en pate Fimo cuite à laquelle on a peint un bouchon. Le tout verni en couche épaisse, une petite étiquette mettant la touche finale.

 

L'entrée :

 

Miniatures_11.1_radis_oeufs1.JPG

Miniatures_11.1_radis_oeufs2.JPG

Miniatures_11.1_radis_oeufs3.JPG

 

 

La vaisselle a été présentée dans l'article précedent. La tomate aussi ^^

Les oeufs ? Un long colombin (un boudin), cuit et découpé en petites lamelles. Pas de boules pour simuler un oeuf !! Sauf si on souhaite en intégrer au décor.

Les radis on été teinté aux pastels rose et violet avant cuisson.

 

 

Et enfin pas d'entrée sans charcuterie :

 

Miniatures_11.1_charcuterie1.JPG

Miniatures_11.1_charcuterie2.JPG

Miniatures_11.1_charcuterie3.JPG

 

 

Le travail a été ici beaucoup plus délicat à réaliser.

 

Je me suis basée sur des photos trouvées dans ces chères publicités qui encombrent nos boites aux lettres, pour une fois pas inutilement. Ce sont donc des créations maison


 

Pour le jambon :


Plusieurs teintes de rose ont du être réalisées. Puis, pour la graisse, il a fallu créer une teinte blanchâtre un peu translucide, une teinte crème, et enfin pour l'enveloppe une teinte beige tranlucide. Tout ceci à partir d'un mélange d'une petite dizaine de pates Fimo. Et oui, la règle du "je ne met jamais de couleur pure" est toujours d'actualité !

Une fois les différentes teintes obtenues, on les assemble à une échelle bien plus grande. Puis on étire doucement le tout, ce qui a pour but de miniaturiser à l'échelle voulue. C'est la technique du Millefiori. Beaucoup, beaucoup de travail (et de patience aussi).

Puis vernis brillant.

 

Pour la coppa :


Même technique que pour le jambon. On part d'une ou de plusieurs photos (avoir plusieurs photos prises sous des angles différents aide à imaginer un volume en 3D). On crée un nuancier de fimo, cette fois dans les rose-violet-rouge  - autrement dire encore un peu plus compliqué - Et on assemble le tout en y intégrant des taches de blanc pour simuler de légères traces de gras. Puis on étire. On modèle les ficelles ayant contenu la coppa, puis on teinte l'extérieur avec un mélange de pastel blanc, noir, marron

 

Ce qui est marrant lorsque l'on tente cette technique, c'est que le résultat est rarement ce que l'on espère. Enfin pour ma part^^. J'ai toujours des surprises quant à ce que j'obtiens. C'est un peu comme un paquet cadeau, on ne sait jamais ce qu'il y a dedans avant d'ouvrir ^^

Il faut donc être très précis dès le départ pour un rendu le plus fidèle possible.

Petit bémol : Les tranches on gardé la marque du cutter, ce qui gache un peu l'ensemble. Tant pis

 

Je me suis inspirée de photos, car je n'avais pas ces modèles sous les yeux. Oui, en principe, le jambon, on l'achète tout tranché à la maison, c'est quand même bien plus pratique ! Mais il est vrai que j'ai pu tester la reproduction d'un modèle avec les tomates et les poivrons, c'est vraiment mieux que de s'inpirer de simples clichés.

 

Il ne nous reste plus qu'à "cuisiner" le plat principal, mais ça c'est une autre histoire ... Au prochain épisode ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Monde De Dune

  • : Le monde de Dune : tout un monde en miniatures
  • Le monde de Dune : tout un monde en miniatures
  • : Bienvenue dans le monde de Dune ! Suivez l’évolution de mes miniatures (récapitulatif tout en photos dans la rubrique "réalisations"), testez les recettes que j’apprécie ... Vos « j’aime » et vos commentaires sur les articles sont les bienvenus, alors bonne visite !
  • Contact

Recherche